• Avantages Client Privilège ?

     

     
    En savoir plus

  • Avantages Client Privilège ?

    La garantie de payer moins cher le même bien immobilier

    En savoir plus

  • Avantages Client Privilège ?

    La garantie de pouvoir cumuler avec les offres promoteurs

    En savoir plus

  • Avantages Client Privilège ?

    La garantie d'avoir les mêmes prestations promoteur

    En savoir plus

  • Avantages Client Privilège ?

    De travailler uniquement avec des partenaires sélectionnés

    En savoir plus

  • Avantages Client Privilège ?

    La possibilité de faire du clef en main

    En savoir plus

  • Avantages Client Privilège ?

    De pouvoir financer le projet aux meilleurs conditions

    En savoir plus

  • Avantages Client Privilège ?

    Comment devenir Client Privilège ?

    En savoir plus

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Décryptage de la loi Pinel pour réussir votre investissement dans l'immobilier locatif

 

Principe : Investir dans un bien immobilier Neuf destiné à la location ferme en tant que résidence principale pour le locataire.

Durée                                    Taux de Réduction d'impôt Pinel
Loi Pinel sur 6 ans                                 12 %
Loi Pinel sur 9 ans                                 18 %
Loi Pinel sur 12 ans                               21 %

LES CONDITIONS A RESPECTER

Le Disposif PINEL vise à créer une nouvelle offre de logement sur le territoire Français, un certain nombre de points sont à appliquer.

CONDITIONS LOCATIVES EN LOI PINEL

- Le propriétaire est tenu de louer le logement en résidence principale d'un locataire.
- La durée de location doit être de 6 années minimum.
- Le logement doit être loué dans les 12 mois qui suivent la livraison du bien (DAT).
- Le propriétaire s'engage à respecter les plafonds de loyer et de ressources des locataires.

CONDITIONS D'OBTENTION DE LA DEFISCALISATION

- La réduction d'impôt Pinel n'est pas cumulable avec les lois Duflot, loi Scellier, loi Censi-Bouvard, loi Malraux ou monument historique.
- La loi Pinel est concernée par le plafonnement des niches fiscales fixé à 10 000 € par an.
- Pour être éligible à la loi PINEL, le bien immobilier doit être construit aux normes BBC : RT2012 ou BBC2005 et doit être situé dans une ville située dans une zone en loi Pinel.

Les villes de France sont classées par zones :

- ZONE A BIS : Paris et 1ère couronne
- ZONE A : Grandes villes de plus de 250 000 habitants
- ZONE B1 : Grandes villes comprises entre 150 000 et 250 000 habitants
- ZONE B2 : Villes moyennes comprises entre 50 000 et 150 000 habitants
- ZONE C : Le reste du territoire (villes éligibles par décret uniquement)

 LES PLAFONDS DE LA LOI PINEL

 La loi PINEL vise à créer une offre de nouveaux logements accessibles à tous. Pour cela le locataire doit remplir des critères d'éligibilité et le propriétaire respecter des plafonds à la location du logement.
Le calcul du loyer maximal s'effectue à l'aide d'un coefficient multiplicateur :
0,7 + (19 / Surface) cela donne le plafond par mètre carré, pour le bien immobilier en question qui sera ensuite multiplié par la surface habitable.
Plafonds de loyers Pinel mensuel en €/m²
                                                                    Zone A Bis       Zone A       Zone B1        Zone B2
                                                                    16.72 €            12.42 €      10.00 €          8.69 €

PLAFONDS DE RESSOURCES DES LOCATAIRES 2014

Pour prétendre à un logement en loi Pinel, les revenus du foyer fiscal doivent être inférieurs aux chiffres énoncés ci-dessous.
Il s'agit du revenu net imposable sur l'avis d'imposition de l'année n-2.
Plafonds de ressources des locataires en €
                                                                                                        Zone A Bis        Zone A        Zone B1         Zone B2
Personne seule                                                                                36 502              36 502          29 751            26 776
Couple                                                                                             54 554              54 554          39 731            35 757
Personne seule ou couple + 1 enfant à charge                              71 515              65 579          47 780            43 002
Personne seule ou couple + 2 enfants à charge                            85 384              78 550          57 681            51 913
Personne seule ou couple + 3 enfants à charge                          101 589              92 989          67 854            61 069
Personne seule ou couple + 4 enfants à charge                          114 315            104 642          76 472            68 824
Majoration pour personne à charge complémentaire                + 12 736          + 11 659         + 8 531          + 7 677

-

Décryptage du PTZ+ 2014

 

Le Prêt à Taux Zéro + est une aide accordée par l'État pour permettre au plus grand nombre d'acheter sa résidence principale. En 2014, le Prêt à Taux Zéro + est encore plus accessible afin de favoriser l'accession à la propriété : 

  • Il s'agit d'un prêt sans intérêt et sans aucun frais de dossier.
  • Il vient en complément d'un prêt immobilier classique.
  • Il est considéré par les banques comme un apport personnel.
  • La durée du prêt va de 12 ans à 25 ans et il est possible, à certaines conditions, de différer le moment du remboursement.

 

Quelles sont les conditions pour bénéficier du PTZ+ ?

  • Vous devez être primo-accédant : vous n'avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années.
  • Le logement que vous voulez acheter doit répondre aux dernières normes de performance énergétique : label BBC 2005, réglementation thermique RT 2012, futurs labels HPE/THPE.
  • Le logement doit être un logement neuf destiné à devenir votre résidence principale.
  • Vos revenus respectent un certain plafond à ne pas dépasser.
  • Le montant du PTZ + est inférieur à la somme du ou des autres prêts qui vont servir à financer votre achat.

 

Quels revenus servent de référence pour faire une demande d'un PTZ+ ?

Vos ressources de l'année N-2 (revenus 2012 pour un achat en 2014) sont pris en compte.

Le PTZ+ vous est accordé en fonction de vos ressources, de la composition de votre foyer et du lieu où se situe votre futur logement.

Le montant total de vos revenus doit être inférieur ou égal à un plafond qui inclut les ressources de toutes les personnes qui vivront avec vous (vos enfants qui travaillent, par exemple).

Plafonds   de ressources applicables à compter du 1er janvier 2014

Nombre   de personnes occupant le logement

Zone   A

Zone   B1

Zone   B2

Zone   C

1

36   000 €

26   000 €

20   000 €

18   500 €

2

50   400 €

36   400 €

28   000 €

25   900 €

3

61   200 €

44   200 €

34   000 €

31   450 €

4

72   000 €

52   000 €

40   000 €

37   000 €

5

82   800 €

59   800

46   000 €

42   550 €

6

93   600 €

67   600 €

52 000 €

48   100 €

7

104   400 €

75   400 €

58   000 €

53   650 €

8   et plus

115   200 €

83   200 €

83   200 €

59   200 €

 

Quel est le montant du PTZ+ ?

Le montant du PTZ+ est calculé à partir d'un plafond d'achat qui varie suivant la composition de votre famille et la zone géographique du logement.

À ce plafond une quotité est appliquée variant de 18 à 33 %. 

Plafond du montant   de l’acquisition d’un logement neuf énergétiquement performant (BBC 2005 ou   RT 2012)

Nb de pers. occupant le logement

Zone A

À hauteur de 33 %

Zone B1

À hauteur de 26 %

Zone B2

À hauteur de 21 %

Zone C

À hauteur de 18 %

1

156 000 €

117 000 €

86 000 €

79 000 €

2

218 000 €

164 000 €

120 000 €

111 000 €

3

265 000 €

199 000 €

16 000 €

134 000 €

4

312 000 €

234 000 €

172 000 €

158 000 €

5

350 000 €

269 000 €

198 000 €

182 000 €

 

Les points essentiels qui fonds du Neuf un achat à privilégier

 

DES GARANTIES IMPORTANTES

La vente en l'état futur d'achèvement présente l'avantage d'apporter des garanties importantes à l'acquéreur, visant à sécuriser l'achèvement des travaux et à garantir le bien au-delà de la livraison. Vous pouvez vous engager en toute sérénité.

 

La garantie financière :

C'est la garantie que l'immeuble sera achevé dans le délai prévu, mais c'est aussi la garantie que vous achèterez votre logement au prix convenu au contrat de réservation. Elle assure à l'acquéreur l'achèvement de l'immeuble, en cas de défaillance du promoteur.

 

Les garanties légales :

La garantie du parfait achèvement :

La durée de la garantie de parfait achèvement est d'un an à compter de la date de la réception. Cette garantie légale permet d'obtenir la réparation de deux sortes de désordres :
- ceux ayant fait l'objet de réserves à la réception
- ceux qui seront révélés et signalés dans l'année suivant la réception.

 

La garantie de bon fonctionnement :

Elle s'applique aux éléments d'équipement du logement dissociables du bâtiment (comme les volets, les radiateurs..), pendant 2 ans à compter de la réception des travaux par l'entreprise.

La garantie décennale :

Elle couvre tous les désordres affectant la solidité ou la destination de l'ouvrage pendant 10 ans à compter de la réception des travaux par les entreprises.
Le promoteur souscrit une assurance dommage-ouvrage permettant d'indemniser rapidement l'acquéreur en cas de sinistre.

 

DES AVANTAGES FINANCIERS


Des frais et des charges réduits :

Les frais de notaire sont réduits, variant entre 2 et 3% du prix de votre acquisition (alors qu'ils représentent 7 à 8% dans l'ancien).

Selon les communes, vous pouvez bénéficier d'une exonération temporaire de la taxe foncière pendant 2 ans.

 

Des facilités pour votre financement :

Si vous êtes primo-accédant, l'achat d'un logement neuf peut vous permettre de bénéficier du prêt à taux zéro + (PTZ+).

 

Des économies d'impôt :

L'achat d'un logement neuf destiné à la location vous permet d'obtenir une importante réduction d'impôt. Depuis le 1er janvier 2013 le dispositif DUFLOT s'applique aux investissements locatifs. L'acheteur peut ainsi bénéficier d'une réduction d'impot de 18% du montant de l'acquisition, plafonné à 300 000€, répartie sur 9 ans. Plusieurs exigences doivent etre respectées : l'obligation de location de 9 ans; des ressources plafonnées pour le locataire; un plafonnement des loyers. Le logement doit etre conforme à la réglementation thermique RT 2012 ou labelisé BBC.

 

Un logement confortable, prêt à habiter :

Dans le neuf, vous profitez d'espaces de vie optimisés, d'une orientation choisie, de larges ouvertures sur un balcon ou une terrasse, autant de détails pour un confort précieux.
Vous profitez aussi d'espaces verts aménagés, d'un accès sécurisé à l'immeuble, d'un ascenseur, d'un garage et d'un parking. Les parties communes soignées et très bien équipées facilitent votre quotidien.

 

L'accessibilité aux personnes handicapées :

Aujourd'hui les logements neufs et les parties communes des bâtiments sont conçus et réalisés en conformité avec la réglementation sur l'accessibilité des personnes à mobilité réduite.
Le respect de l'environnement et des économies d'énergie :
Dans un logement neuf, votre bien être ne se résume plus à la fonctionnalité de l'agencement intérieur et à la décoration. Dans tous les projets immobiliers neufs, la consommation d'énergie est une priorité.
Nos partenaires promoteurs ont su s'adapter aux règles de la qualité environnementale en vous proposant des programmes labellisés T.H.P.E (Très Haute Performance Energétique) ou B.B.C (Bâtiment Basse Consommation). De la conception du bâtiment, aux choix des orientations et des procédés de constructions innovants utilisés, tout est pensé pour une consommation d'énergie très basse et donc des charges maitrisées.

Décryptage de la TVA réduite

 

Certains biens immobiliers situés dans des secteurs ANRU ou limitrophes profitent d'un taux de TVA réduit. Cette aide de l'État qui favorise l'accession à la propriété est particulièrement avantageuse. Depuis le 1er janvier 2014, l'achat est même facilité grâce au nouveau taux de 5,5 % qui a remplacé le précédent taux à 7 %.

 

Quels sont les biens immobiliers concernés ?

- Il s'agit d'appartements neufs ou maisons neuves situés en secteurs ANRU (lien vers définition). Ces secteurs correspondent à des quartiers ayant fait l'objet d'une convention signée avec l'ANRU, Agence nationale de rénovation urbaine.

- Depuis le 1er janvier 2014, les logements situés dans un périmètre de 300 m autour de ces quartiers sont également concernés.

- Les logements situés à 500 m de l'ancien périmètre ANRU profitent toujours du dispositif si la demande de permis de construire a été déposée avant le 31 décembre 2013.

 

Comment savoir quel est le taux de TVA qui s'applique : 5,5 ou 7 % ?

Depuis le 1er janvier 2014, c'est le taux réduit de 5,5 % qui s'applique :

  • Aux immeubles achevés à partir du 1er janvier 2014 : tous ceux qui vont être livrés ou mis en chantier à compter de cette date bénéficieront du nouveau taux.
  • Aux logements vendus en secteur ANRU ou dans un périmètre de 300 m autour.

L'ancien taux de 7 % est valable pour :

  • Les immeubles déjà livrés ;
  • Les opérations situées à plus de 300 m et à moins de 500 m si la demande de permis de construire a été déposée avant le 31 décembre 2013.

Selon l'état d'avancement du programme immobilier, vous bénéficiez de l'un ou l'autre taux.
À défaut, le taux de 20 % (taux de droit commun) s'applique.

 

Comment savoir si je rentre dans les critères d'attribution ?

Vos revenus ne doivent pas dépasser un montant actualisé tous les ans. Celui-ci varie suivant :

  • La ville dans laquelle se situe le logement.
  • Le nombre de personnes constituant le foyer.

Les revenus imposables pris en compte sont ceux de l'année N-2 après déduction forfaitaire : soit, pour une signature en 2014, ceux de 2012.

Le revenu de référence est celui correspondant à la date de la signature de l'avant-contrat (contrat de réservation, compromis de vente, contrat préliminaire si vous achetez en VEFA).

 

Que dois-je faire pour en profiter ?

Vous devez :

  • Etre primo-accédant.
  • Acheter un logement neuf pour en faire votre résidence principale.
  • Y résider pendant 10 ans pour les livraisons à compter du 1er janvier. Cette durée était de 15 ans auparavant.

 

Que se passe-t-il si je revends mon logement avant les 10 ans fixés?

  • Vous êtes tenu de rembourser la différence entre le taux réduit (7 ou 5,5 %) et le taux normal de TVA à 20%.
  • Un abattement d'un 10e est accordé par année de détention après la 1ère année de détention (et non plus à compter de la 5e année comme précédemment).

Certaines situations exceptionnelles (mutation professionnelle, divorce, dissolution d'un PACS, etc.) vous dispensent de ce remboursement.

 

Existe-t-il un prix de vente plafond pour les logements en zone ANRU ?

Ce prix de vente plafond est lié à la zone géographique dans lequel se situe le logement. En 2014, ce tarif s'élève en euros HT, par mètre carré de surface utile.

  • A: Paris, certaines communes d'IdF, Bassin Genevois et de Côte d'Azur: 4 073 euros.
  • B1: Villes de plus de 250 000 habitants, certaines communes d'IdF, haute Savoie, de Côte d'Azur, DOM, Corse: 2 732 euros.
  • B2: Villes de plus de 50 000 habitants, certaines communes littorales ou frontalières, pourtour d'IdF: 2 384 euros.
  • Reste du territoire: 2 086 euros.

Décryptage du statut LMNP 2014

 

LMNP signifie Loueur en Meublé Non Professionnel. Il s'agit d'un régime fiscal existant depuis 1949 et destiné aux contribuables qui mettent en location des biens meublés (chambres, appartement,...) et dont les revenus de ces locations ne dépassent pas 23 000€ TTC par an et 50% de leur revenu global.
Investir et défiscaliser dans une Résidence de Service ou de tourisme LMNP vous offre de nombreux avantages. Grâce à la loi de défiscalisation LMNP, vous avez la possibilité de récupérer la TVA. L'investissement est sécurisé par des revenus locatifs non imposables et vous permet de profiter de semaines d'occupation en résidence de tourisme.

La Location Meublée (LMNP) est un outil d'exception destiné aux investisseurs désirant maintenir leurs revenus au moment de la retraite, grâce à l'acquisition d'un patrimoine immobilier. Les revenus provenant de cette location entre dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) et non des revenus fonciers.

 

Quelles sont les conditions pour bénéficier du statut LMNP ?

  • Acheter un logement meublé afin de devenir loueur en meublé non professionnel (LMNP).
  • Ne pas être inscrit ou registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que loueur de meublés professionnel.
  • Ne pas recevoir plus de 23 000€ de revenus des locations sous le régime LMNP ou 50% de son revenu global.

 

Quels sont les avantages du statut LMNP ?

  • Les prix d'acquisition d'un LMNP sont assez faibles. Vous pouvez acquérir un LMNP à partir de 60 000€.
  • Vous percevez un loyer même si le bien n'est pas occupé pendant toute la durée du bail
  • Il n'y a pas de gestion locative. Le bien est entièrement géré par le gestionnaire
  • Vous générez des revenus complémentaires garantis exonérés d'impôts
  • Vous récupérez la TVA sur votre acquisition dans certaines conditions
  • Vous pouvez bénéficier de semaines d'occupation en résidence vacances
  • Vous devenez propriétaire avec une participation minime car le bien est financé en majeure partie par le locataire et l'Etat.

 

Comment sont imposés les revenus issus du LMNP?

Les revenus issus de la location meublée (LMNP) sont imposés comme bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Il est cependant possible de choisir le régime d'imposition (dans le cas de revenus inférieurs à 32 000€ ):

  • Régime Micro-BIC

Ce régime n'est possible que dans le cas ou les revenus du LMNP sont < 32 000€.
Aucune charge n'est déductible mais le revenu net imposable est calculé suite à un abattement de 50%.
Ce régime est intéressant si les charges ne dépassent pas 50%.

  • Régime BIC réel

Ce régime est obligatoire pour les revenus LMNP > 32 000€. Il vous permet de déduire les charges suivantes :

  • Les intérets d'emprunts
  • Les frais de notaire
  • La taxe foncière
  • La taxe d'habitation
  • Les assurances
  • Les travaux de réparation
  • L'amortissement du bien
  • L'amortissement des travaux

Ces déductions vont annuler ses revenus et donc réduire à zéro les impôts à payer sur les loyers perçus.
En période déficitaire, les amortissements ne peuvent être déduits, mais seront imputés sur les revenus locatifs des années bénéficiaires.

 

Quelles sont les conditions à remplir pour récupérer la TVA ?

  • Le logement doit être situé dans une résidence avec services ou de tourisme (résidences d'affaire, résidences de vacances, étudiantes, EHPAD...)
  • L'investisseur doit passer un bail commercial d'au moins 9 ans avec un exploitant offrant les 4 services para-hoteliers suivants : accueil et gardiennage, entretien des parties privatives, petits déjeuners, fourniture du linge de maison.

 

Quels sont les avantages du statut LMNP ?

  • Les prix d'acquisition d'un LMNP sont assez faibles. Vous pouvez acquérir un LMNP à partir de 60 000€.
  • Vous percevez un loyer même si le bien n'est pas occupé pendant toute la durée du bail
  • Il n'y a pas de gestion locative. Le bien est entièrement géré par le gestionnaire
  • Vous générez des revenus complémentaires garantis exonérés d'impôts
  • Vous récupérez la TVA sur votre acquisition dans certaines conditions
  • Vous pouvez bénéficier de semaines d'occupation en résidence vacances
  • Vous devenez propriétaire avec une participation minime car le bien est financé en majeure partie par le locataire et l'Etat.

 

Quels sont les biens éligibles au statut LMNP en 2014 ?

Les EHPAD (Etablissements Hébergements pour Personnes Agées Dépendantes).

Il s'agit généralement de chambres dans des établissements de type maison de retraite. Le vieillissement de la population française donne de très bonnes perspectives aux investissements LMNP en EHPAD. En effet, on prévoit près d'un demi-million de centenaires à l'horizon 2050-2060, ce qui entrainera de forts besoins d'hébergements spécifiques pour ces personnes âgées souvent dépendantes.

Les résidences LMNP sénior

Les résidences sénior sont des structures immobilières non médicalisées, particulièrement adaptées aux personnes âgées non dépendantes. Les logements sont souvent conçus de plein pied, avec des équipements spécifiques adaptés aux personnes agées (pas d'escaliers, douches, portes larges...)
On assiste à une forte demande de ce type de bien ces dernières années, ce qui en fait un investissement LMNP intéressant en 2014.

Les résidences LMNP de tourisme

La France reçoit un volume de touristes croissant chaque année, ce qui assure pour les prochaines années de belles perspectives sur le marché de la location de tourisme. En effet, on assiste à un manque d'infrastructures dans de nombreuses régions touristiques françaises.
Un investissement en LMNP dans une résidence de tourisme bien située est donc tout à fait pertinent en 2014.

Les résidences LMNP d'affaire

Les résidences d'affaire fonctionnent sur le même principe que les résidences de tourisme mais sont généralement situées dans les centres villes proche des centres d'affaires. La demande est également croissante dans les grandes villes pour ce type d'hébergement, particulièrement prisé des hommes d'affaires en déplacement sur des moyennes et longues durées (1 semaines à quelques mois).
La nécessité d'une mobilité croissante dans les affaires rends les résidences d'affaires situées dans les centres stratégiques séduisantes pour un investissement en LMNP.

Les résidences étudiantes

Il s'agit de l'un des investissements LMNP préféré des français. Les nouvelles résidences étudiantes offrent généralement des prestations de service complémentaires (restauration, services de nettoyage...)
L'investissement LMNP en résidence étudiante répond à une demande croissante de logement étudiant à prix réduit dans les grandes villes. Attention cependant de bien choisir la localisation (ville et quartier), du LMNP étudiant de s'assurer de la demande et vérifier la correspondance des exigeances de loyers avec la cible (souvent modeste).

Décryptage de la loi Duflot pour réussir votre investissement dans l'immobilier locatif

 

Grâce à la loi Duflot, vous pouvez profiter d'importantes réductions d'impôts qui vous aident à investir dans un logement neuf. Vous souhaitez augmenter vos revenus, vous constituer un patrimoine ou préparer votre retraite?

La loi Duflot peut répondre à tous ces objectifs. Lorsque vous investissez dans un logement neuf à but locatif, ce dispositif vous permet de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu égale à 18% du montant de votre investissement pour un logement bénéficiant du label Bâtiment Basse Consommation (BBC) ou Réglementation thermique 2012 (RT 2012). L'économie d'impôt générée peut atteindre jusqu'à 6 000 € / an.

Cet avantage fiscal s'applique sur 9 ans et se calcule selon le prix de revient d'un ou de deux logements neufs dans la limite :

  • D'un plafond par m² de surface utile de 5.500 €.
  • D'un plafond de 300 000 € par an.
  • Du plafond global de 10.000 € sur les niches fiscales.

 

Quels sont les avantages d'acquérir un logement neuf dans le cadre du dispositif Duflot ?

  • Un achat d'un logement neuf répondant aux dernières normes environnementales (BBC 2005 ou RT 2012).
  • Une réduction d'impôt égale à 18% du montant global de votre investissement répartie sur neuf ans.
  • Une Diversification de votre investissement avec la possibilité d'investir dans deux logements par an dans la limite de 300.000 € pour le calcul de la réduction d'impôt.
  • Acquisition dans des zones où la demande de locations de logements est soutenue.
  • Investissement socialement responsable permettant aux classes modestes et moyennes de se loger dans un logement neuf.

 

Comment bénéficier de l'avantage fiscal Duflot ?

Pour profiter des avantages liés à la défiscalisation Duflot, le logement que vous achetez doit correspondre aux caractéristiques suivantes :

  • Votre logement doit être loué à usage d'habitation principale pour une durée minimale de 9 ans et doit être mis en location au plus tard dans les douze mois qui suivent la date d'achèvement de l'immeuble ou d'acquisition.
  • Votre bien doit répondre aux critères de la norme Bâtiment Basse Consommation (BBC 2005) ou Réglementation thermique 2012 (RT2012).
  • Votre logement doit se trouver dans une zone géographique où la demande locative est plus forte que l'offre de logements disponibles à la location. (Zone A, A bis, B1 et B2 sur agrément).
  • Le loyer mensuel hors charges ne doit pas dépasser un plafond qui dépend de la surface utile de votre bien et de la zone dans laquelle il se situe. Il est fixé à environ 20% sous les loyers habituellement observés sur le marché.
  • Le locataire doit répondre à des plafonds annuels de ressources dépendants de la composition de son foyer fiscal et de la situation géographique du logement.
  • Le locataire ne peut être ni votre ascendant, ni votre descendant, ni une personne de votre foyer fiscal.

Rappel : Il est possible d'acheter jusqu'à deux logements par an, dont le montant global dans la limite de 300.000 euros par an (ce qui n'était pas possible avec la loi Scellier). Cela permet de diversifier votre investissement immobilier sur des secteurs géographiques différents.

Décryptage du dispositif Cenci-Bouvard

 

Le dispositif Censi-Bouvard s'applique pour l'achat d'un logement meublé destiné à la location dans une résidence services. Il présente de nombreux atouts : réduction d'impôts, abattement forfaitaire sur vos revenus locatifs, récupération de TVA. Une fiscalité toujours favorable.

 

Vous souhaitez investir dans un bien immobilier pour le revendre avec une plus-value, le transmettre ou percevoir un complément de revenus ?

L'amendement Censi-Bouvard, parfois appelé « LMNP Bouvard», peut vous aider à concrétiser ce projet si vous achetez un bien immobilier meublé destiné à la location. Celui-ci peut être neuf ou achevé depuis au moins 15 ans et ayant fait l'objet d'une réhabilitation.

En 2014, ce dispositif de défiscalisation vous ouvre droit à une réduction d'impôts égale à 11 % du montant global de votre investissement locatif, répartie sur 9 ans. Pour un logement réhabilité, cette réduction d'impôts est calculée à partir du prix d'acquisition du bien, majoré du montant déboursé pour les travaux.

La réduction fiscale s'applique dans la limite d'un plafond constant de 300 000 € d'investissement, frais de notaire inclus.

Si vous êtes faiblement imposés, vous pouvez tout à fait profiter des avantages du dispositif Censi-Bouvard. En effet, si votre réduction d'impôts annuelle excède le montant de votre impôt sur le revenu, vous pouvez l'étaler sur les 6 années qui suivent.

Si vous investissez en Censi-Bouvard, vous vous devenez en même temps Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP). Ce statut fiscal vous est accessible si vos revenus locatifs annuels ne dépassent pas 23 000 € ou, s'ils sont supérieurs à ce montant, restent inférieurs à la moitié des autres recettes du foyer fiscal. Ce régime spécifique comporte un avantage non négligeable. En faisant ainsi passer vos revenus locatifs dans la catégorie des BIC, il autorise l'amortissement de votre bien immobilier et du mobilier.

Par ailleurs, vous pouvez récupérer la TVA à 20 % payée dans le prix d'acquisition de votre investissement immobilier et mobilier.

 

Quelles conditions pour bénéficier de la défiscalisation Censi-Bouvard ?

  • Vous faites l'acquisition d'un bien immobilier neuf ou d'un bien achevé depuis au moins quinze ans et ayant fait l'objet d'une réhabilitation.
  • Vous vous engagez à ce que ce logement soit loué meublé et pour une durée minimale de 9 ans.
  • Lors de votre acquisition, vous signez un bail commercial avec le gestionnaire de la résidence, gage de sécurité.
  • Le bien que vous achetez fait partie d'une résidence pour étudiants, d'une résidence services pour séniors, d'une résidence affaires ou d'une résidence de tourisme composée de logements meublés.

 

Quels sont les avantages du dispositif Censi-Bouvard ?

Pour un bien acquis en 2014, l'amendement Censi-Bouvard vous permet de profiter des atouts suivants :

  • Réduction d'impôts répartie sur 9 ans, égale à 11 % du montant de votre investissement locatif (ou à 11 % du prix d'acquisition majoré du montant déboursé pour les travaux, si vous achetez un bien achevé depuis au moins quinze ans et ayant fait l'objet d'une réhabilitation) avec un abattement.
  • Récupération de la TVA à 20 % versée au titre de votre placement immobilier et mobilier.

Rappel : la réduction fiscale s'applique dans la limite d'un plafond constant de 300 000 € d'investissement, frais de notaire inclus.

La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) est une évolution de la RT 2005 dont découlait le label BBC.

 

Cette nouvelle réglementation est plus exigeante que la précédente et a pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à 50 kWhEP/(m².an). Le secteur tertiaire est soumis à cette réglementation depuis octobre 2011 et c'est depuis le 1er janvier 2013 qu'elle s'étant aux immeubles d'habitations et maisons individuelles.

 

La RT 2012 intervient sur trois principes :

  • L'efficacité énergétique du bâti.
  • La consommation énergétique du bâtiment.
  • Le confort d'été dans les bâtiments non climatisés.

Les nouveaux bâtiments construits sous la RT 2012 seront 2 à 3 fois plus performants au niveau de la consommation énergétique que ceux soumis à la RT 2005. Deux nouveaux labels font leur apparition et viennent remplacer le BBC : le HPE (Haute Performance Énergétique) et le THPE (Très Haute Performance Énergétique).

 

La RT 2012 plus exigeante que le BBC :

La RT 2012 est une réglementation qui s'applique à tous les permis de construire. Il ne s'agit plus d'une démarche volontaire comme avec le BBC.

De nouveaux paramètres sont à prendre en compte en RT 2012 comme la notion bioclimatique qui utilise l'implantation et l'orientation pour optimiser au mieux la conception du bâtiment.

 

La RT 2012 impose d'autres exigences :

  • La surface de vitrage doit représenter 1/6 de la surface habitable.
  • Recours obligatoire aux énergies renouvelables comme le solaire thermique, le raccordement à un réseau de chauffage urbain en biomasse ou encore un système d'eau chaude thermodynamique.
  • Comptage et informations obligatoires sur les consommations d'énergie envers les occupants.

Contact

rightrealtorsmall
Appelez-nous au
phone 04 50 33 80 29
Courrier électronique
email Contactez-nous par email
Etude Financière Gratuite
euro Demande par email

Résaux Sociaux

Facebook      Twitter

Parrainage

Actualités Fiscales

Loi Duflot

Economisez 54 000€ sur 9 ans

Dispositif Censi Bouvard

Revenus Complémentaires et Réduction d’Impôt

Statut LMNP

Amortissez jusqu'à 100 % de l'Investissement

PTZ+ 2014

En partie à Taux 0% pour la Résidence Principale

Acheter en TVA Réduite

TVA à 5,5% pour certaines Résidences

Home Staging ?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

NOUVEAUTES